Gwendy et la boite à boutons

Imaginez qu’un inconnu vous offre une boite magique ou maléfique, ça dépend de ce que vous en ferez. Il suffit d’appuyer sur l’un des boutons qui vous délivrera un chocolat et votre vie sera changée. Et puis, il y a ces autres boutons, vous seule avez le pouvoir de les actionner, la responsabilité vous en incombe et quelle responsabilité !… Vous avez le pouvoir de détruire le monde, chaque bouton correspondant à un pays (ah tiens ! c’est pas ce pouvoir-là que détiennent les dirigeants des pays de la planète ?… mais là n’est pas le sujet… quoique…).

Gwendy a 12 ans, elle va garder la boite dix ans. Elle qui était une jeune fille quelconque, un peu trop enveloppée, elle devient la fille la plus belle, la plus sexy, la plus intelligente, la plus convoitée de son lycée. En acceptant cette boite, n’a-t-elle pas vendu son âme au diable ?

J’ai été tenue en haleine par cette nouvelle de 150 pages mais j’en attendais plus. En somme, l’histoire est assez banale dans le genre sans vraiment de rebondissement, ni surprise, avec une fin attendue, trop gentille et quelque peu moralisatrice.

Un agréable moment de lecture. Sans plus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s