Archives du mot-clé Tolérance

Les 12 mois au pays des enfants

LES 12 MOISPour vous procurer la pièce : La Librairie Théâtrale

THÈME : Acceptation de soi, de l’autre, et trouver sa place

Durée : 30 à 40 min

Décor : une chambre d’enfants avec un ou deux lits. Un drap, un tableau noir, une craie, une bassine, des poissons en plastique et en papier + accessoires des costumes.

15 personnages de 6 à 13 ans 

Résumé :      

Pipo et Pépette assistent en spectateurs invisibles à un rêve bien étrange : les douze mois investissent leur chambre et Madame Année, en robe des quatre saisons, demande aux intrus de lui donner une définition du mot « enfant »…

La pièce est un voyage dans l’imaginaire où les mois défilent d’une façon drôle et sympathique. Cette approche fantaisiste ravira les petits comédiens et leur fera prendre conscience qu’un enfant c’est bien plus qu’un adulte en devenir.

***

Les mois sont mis en scène pour montrer que chacun est indispensable, que chacun a un rôle à jouer sur terre, qu’il faut l’accepter et accepter celui de l’autre.

Les enfants sont importants aussi sur l’échiquier de la vie, Pipo et Pépette le découvriront et apporteront leur propre définition du mot enfant.

Pour lire un extrait, cliquez ici

La tomate, le cornichon et le jardinier

LA TOMATE

Pour vous procurer la pièce : La Librairie Théâtrale

THÈME : acceptation de soi et de l’autre

Durée : 20 min

Décor : un potager

20 personnages de 4 à 7 ans

Cette pièce est adaptée pour les tout-petits. Les phrases sont courtes et facilement mémorisables.

Ce texte pourra être un bon outil pour valoriser le jeune enfant et lui donner confiance en lui.

Le thème de la différence développera son sens de la tolérance.

Résumé :

Une tomate qui reste verte, un jardinier qui s’étouffe avec un grain de riz, un cornichon qui voudrait ressembler à une tomate et nous voilà entraînés dans les méandres d’un potager peu ordinaire.

Drôle et à rebondissements, cette pièce montre que s’accepter soi-même est déjà le premier pas vers l’acceptation de l’autre.

Pour lire un extrait, cliquez ici